DMLS

frittage laser direct de métal
Table des matières
DE NOMBREUX MATÉRIAUX - FORCE DE MAINTIEN ÉLEVÉE - POLYVALENT

Impression DMLS

Le frittage laser direct de métal, ou frittage laser de métal dans un lit de poudre en suédois, propose une fabrication dans de nombreux alliages métalliques différents et est la technologie la plus courante pour la fabrication additive de métal. Comme les autres procédés de Impression 3D en métal DMLS produit donc des matériaux tels que les matériaux non poreux 100% avec des propriétés matérielles qui sont souvent meilleures que l'homologue coulé et des propriétés matérielles qui ressemblent à la contagion. Le processus fritte et fusionne la poudre métallique avec un ou plusieurs lasers et est utilisé à grande échelle pour la production de composants qui ont des exigences élevées en matière de propriétés des matériaux mais où les détails et la finition de surface ne sont pas les exigences les plus élevées. Cependant, il faut dire que DMLS fabrique toujours avec une précision et une précision très, très élevées, mais nous recommandons toujours d'ajouter l'usinage des surfaces qui nécessitent une précision exacte ou pour les trous filetés. Pour obtenir des surfaces lisses et brillantes, il est recommandé d'ajouter un polissage ou un placage. La fabrication additive de métaux est parfaite lorsqu'il s'agit de composants peu nombreux et très complexes.

Vous ne savez pas quel processus correspond le mieux à votre objectif ? Alors cliquez ici!

*Cliquez pour agrandir*

Matériaux pour l'impression DMLS

Aluminium, AlSi10Mg

AlSi10Mg est un alliage d'aluminium couramment utilisé dans l'industrie de la fonderie qui est utilisé pour fabriquer des composants qui nécessitent résistance, dureté et légèreté. Grâce aux taux de refroidissement élevés pendant le processus d'impression, l'aluminium imprimé en 3D devient plus résistant que son homologue moulé. L'impression 3D d'AlSi10Mg est largement utilisée dans les industries aérospatiale et automobile et les pièces sont faciles à usiner, à polir, à traiter thermiquement et à traiter en surface comme n'importe quelle autre pièce en aluminium fabriquée de manière traditionnelle.

  • Haute résistance
  • Faible poids
  • Bonnes propriétés thermiques
  • Utilisé pour le produit final et les prototypes fonctionnels
Spécifications techniques
Données de processus Valeur
Tolérance standard ± 0,2% (limite minimale ±0,2 mm)
Épaisseur de couche 0,03 – 0,1 mm
Épaisseur de paroi minimale 0,8 millimètres
Détail minimal 0,8 millimètres
Finition de surface (sablé) 60 ± 30 Rz
Plus grande taille de composant 500 x 280 x 315 mm
  Propriétés matérielles
Données matérielles Unité Sans finition Traitement thermique
Résistance à la traction MPa 420 ± 30 330 ± 25
Limite élastique (Rp 0.2%) MPa 250 ± 30 225 ± 20
Allongement à la rupture % 5 ± 2 10 ± 3
Module électronique GPa 65 ± 10 65 ± 10
Dureté HV10 120 ± 5 120 ± 5
Densité g/cm³ 2.7 2.7
Densité des composants % 99.5 99.5
Conductivité thermique W/m°C 120 ± 10
La capacité thermique spécifique J/(kg·K) 910 ± 50 910 ± 50
Les valeurs ci-dessus sont approximatives et les valeurs réelles peuvent varier.
Spécifications techniques
Données de processus Valeur
Tolérance standard ± 0,2% (limite minimale ±0,2 mm)
Épaisseur de couche 0,03 – 0,1 mm
Épaisseur de paroi minimale 0,8 millimètres
Détail minimal 0,8 millimètres
Finition de surface (sablé) 60 ± 30 Rz
Plus grande taille de composant 500 x 280 x 315 mm
  Propriétés matérielles
Données matérielles Unité Sans finition Traitement thermique
Résistance à la traction MPa 420 ± 30 330 ± 25
Limite élastique (Rp 0.2%) MPa 250 ± 30 225 ± 20
Allongement à la rupture % 5 ± 2 10 ± 3
Module électronique GPa 65 ± 10 65 ± 10
Dureté HV10 120 ± 5 120 ± 5
Densité g/cm³ 2.7 2.7
Densité des composants % 99.5 99.5
Conductivité thermique W/m°C 120 ± 10
La capacité thermique spécifique J/(kg·K) 910 ± 50 910 ± 50
Les valeurs ci-dessus sont approximatives et les valeurs réelles peuvent varier.

Acier inoxydable, 316L (1.4404)

Le 316L est un acier inoxydable et est un alliage populaire pour les applications dans l'ingénierie mécanique, l'industrie maritime et alimentaire et à des fins pharmaceutiques. Les composants fabriqués en 316L peuvent être usinés, polis, soudés, traités thermiquement et traités en surface comme n'importe quel autre composant en acier inoxydable de fabrication traditionnelle.

  • Haute résistance à la corrosion et aux produits chimiques
  • Long allongement à la rupture
  • Utilisé pour les produits finaux et les prototypes fonctionnels
Spécifications techniques
Données de processus Valeur
Tolérance standard ± 0,2% (limite minimale ±0,2 mm)
Épaisseur de couche 0,02 – 0,1 mm
Épaisseur de paroi minimale autorisée 0,8 millimètres
Détail minimal 0,8 millimètres
Finition de surface (sablé) 60 ± 30 Rz
Plus grande taille de composant 270 x 270 x 345 mm
Propriétés matérielles
Données matérielles Unité Sans finition Traitement thermique
Résistance à la traction MPa 600 ± 40 540 ± 50
Limite élastique (Rp 0.2%) MPa 480 ± 40 370 ± 50
Allongement à la rupture % 40 ± 5 40 ± 10
Module électronique GPa 170 ± 20 180
Dureté CRH 16 ± 1 16 ± 1
Densité g/cm³ 7.9 7.9
Densité des composants % environ. 100 environ. 100
Conductivité thermique W/m°C
La capacité thermique spécifique J/(kg·K) 500
Les valeurs ci-dessus sont approximatives et les valeurs réelles peuvent varier.
Spécifications techniques
Données de processus Valeur
Tolérance standard ± 0,2% (limite minimale ±0,2 mm)
Épaisseur de couche 0,02 – 0,1 mm
Épaisseur de paroi minimale autorisée 0,8 millimètres
Détail minimal 0,8 millimètres
Finition de surface (sablé) 60 ± 30 Rz
Plus grande taille de composant 270 x 270 x 345 mm
Propriétés matérielles
Données matérielles Unité Sans finition Traitement thermique
Résistance à la traction MPa 600 ± 40 540 ± 50
Limite élastique (Rp 0.2%) MPa 480 ± 40 370 ± 50
Allongement à la rupture % 40 ± 5 40 ± 10
Module électronique GPa 170 ± 20 180
Dureté CRH 16 ± 1 16 ± 1
Densité g/cm³ 7.9 7.9
Densité des composants % environ. 100 environ. 100
Conductivité thermique W/m°C
La capacité thermique spécifique J/(kg·K) 500
Les valeurs ci-dessus sont approximatives et les valeurs réelles peuvent varier.

Acier inoxydable, 17-4PH (1.4542)

17-4 PH est un acier inoxydable à haute résistance et bonnes propriétés thermiques. C'est un matériau qui convient aux composants exposés à des températures et à des charges élevées et est donc souvent utilisé pour les composants des moteurs et des groupes motopropulseurs, entre autres. Les composants fabriqués en 17-4 PH peuvent être usinés, polis, soudés, traités thermiquement et traités en surface comme n'importe quel autre composant en acier inoxydable de fabrication traditionnelle.

  • Haute résistance
  • Résistant à la corrosion
  • Utilisé pour les produits finaux et les prototypes fonctionnels
Spécifications techniques
Données de processus Valeur
Tolérance standard ± 0,2% (limite minimale ±0,2 mm)
Épaisseur de couche 0,03 – 0,1 mm
Épaisseur de paroi minimale autorisée 0,8 millimètres
Détail minimal 0,8 millimètres
Finition de surface (sablé) 60 ± 30 Rz
Plus grande taille de composant 500 x 280 x 315 mm
  Propriétés matérielles
Données matérielles Unité Sans finition Traitement thermique
Résistance à la traction MPa 1000 ± 90 1050 ± 50
Limite élastique (Rp 0.2%) MPa 500 ± 90 430 ± 30
Allongement à la rupture % 22 ± 7 15 ± 2
Module électronique GPa 170 ± 30 170 ± 30
Dureté CRH 17 ± 2 17 ± 2
Densité g/cm³
Densité des composants %
Conductivité thermique W/m°C 14 ± 2 16 ± 3
La capacité thermique spécifique J/(kg·K) 550 550
Coefficient de dilatation thermique m/(m°C) 14×10^-6 14×10^-6
Les valeurs ci-dessus sont approximatives et les valeurs réelles peuvent varier.

Spécifications techniques

Données de processus Valeur
Tolérance standard ± 0,2% (limite minimale ±0,2 mm)
Épaisseur de couche 0,03 – 0,1 mm
Épaisseur de paroi minimale autorisée 0,8 millimètres
Détail minimal 0,8 millimètres
Finition de surface (sablé) 60 ± 30 Rz
Plus grande taille de composant 500 x 280 x 315 mm

 

Propriétés matérielles

Données matérielles Unité Sans finition Traitement thermique
Résistance à la traction MPa 930 ± 50 1230 ± 50
Limite élastique (Rp 0.2%) MPa 510 ± 30 880 ± 30
Allongement à la rupture % 30 ± 4 21 ± 2
Module électronique GPa 160 ± 15 157 ± 5
Dureté CRH 17 ± 2 17 ± 2
Densité g/cm³
Densité des composants %
Conductivité thermique W/m°C 14 ± 2 16 ± 3
La capacité thermique spécifique J/(kg·K) 550 550
Coefficient de dilatation thermique m/(m°C) 14×10^-6 14×10^-6

Les valeurs ci-dessus sont approximatives et les valeurs réelles peuvent varier.

Inconel® 718

L'Inconel 718 est largement utilisé dans les moteurs à réaction grâce à ses très bonnes propriétés mécaniques même à des températures de fonctionnement très élevées, supérieures à 600°C. Ce superalliage à base de nickel peut supporter des contraintes et des déformations très élevées dans des environnements extrêmes avec des changements de température importants et rapides. Iconel 718 est également très résistant à la corrosion, à la fatigue et au fluage.

  • Résistance extrêmement élevée
  • Température de travail élevée
  • Très bonnes propriétés thermiques
  • Utilisé pour les produits finis exposés à une chaleur élevée
Spécifications techniques
Données de processus Valeur
Tolérance standard ± 0,2% (limite minimale ±0,2 mm)
Épaisseur de couche 0,03 – 0,1 mm
Épaisseur de paroi minimale 0,8 millimètres
Détail minimal 0,8 millimètres
Finition de surface (sablé) 60 ± 30 Rz
Plus grande taille de composant 500 x 280 x 315 mm
  Propriétés matérielles
Données matérielles Unité Valeur
Résistance à la traction MPa 930 ± 50
Limite élastique (Rp 0.2%) MPa 650 ± 100
Allongement à la rupture % 26 ± 3
Module électronique GPa 172 ± 16
Dureté HV10 293 ± 3
Coefficient de dilatation thermique m/m°C 16,6 – 17,2 × 10^6
Température de travail maximale °C 650
Les valeurs ci-dessus sont approximatives et les valeurs réelles peuvent varier.
Spécifications techniques
Données de processus Valeur
Tolérance standard ± 0,2% (limite minimale ±0,2 mm)
Épaisseur de couche 0,03 – 0,1 mm
Épaisseur de paroi minimale 0,8 millimètres
Détail minimal 0,8 millimètres
Finition de surface (sablé) 60 ± 30 Rz
Plus grande taille de composant 500 x 280 x 315 mm
  Propriétés matérielles
Données matérielles Unité Valeur
Résistance à la traction MPa 930 ± 50
Limite élastique (Rp 0.2%) MPa 650 ± 100
Allongement à la rupture % 26 ± 3
Module électronique GPa 172 ± 16
Dureté HV10 293 ± 3
Coefficient de dilatation thermique m/m°C 16,6 – 17,2 × 10^6
Température de travail maximale °C 650
Les valeurs ci-dessus sont approximatives et les valeurs réelles peuvent varier.

Acier de vieillissement (1.2709)

L'acier de vieillissement est un acier à outils avec de très bonnes propriétés mécaniques et encore meilleures lorsqu'il est traité thermiquement. Cet acier est utilisé pour les composants soumis à une usure et à des charges élevées tels que les engrenages, les outils de moulage par injection, les composants pour les lignes d'usine et les composants de moteur. Les composants fabriqués en acier mar-age peuvent être usinés, polis, soudés et traités thermiquement.

  • Très haute résistance
  • Très bonnes propriétés mécaniques
  • Utilisé pour les outils, les produits finis et les prototypes fonctionnels
Spécifications techniques
Données de processus Valeur
Tolérance standard ± 0,2% (limite minimale ±0,2 mm)
Épaisseur de couche 0,03 – 0,1 mm
Épaisseur de paroi minimale autorisée 0,8 millimètres
Détail minimal 0,8 millimètres
Finition de surface (sablé) 50 ± 30 Rz
Plus grande taille de composant 500 x 280 x 315 mm
  Propriétés matérielles
Données matérielles Unité Sans finition Traitement thermique
Résistance à la traction MPa 1100 ± 100 1950 ± 100
Limite élastique (Rp 0.2%) MPa 1000 ± 100 1900 ± 100
Allongement à la rupture % 9 ± 4 2 ± 1
Module électronique GPa 170 ± 30 180 ± 20
Dureté CRH 35 ± 2 52 ± 2
Densité g/cm³
Densité des composants %
Conductivité thermique W/m°C 15 ± 2 20 ± 2
La capacité thermique spécifique J/(kg·K) 450 ± 20 450 ± 20
Température de fonctionnement maximale °C 400 400
Les valeurs ci-dessus sont approximatives et les valeurs réelles peuvent varier.
Spécifications techniques
Données de processus Valeur
Tolérance standard ± 0,2% (limite minimale ±0,2 mm)
Épaisseur de couche 0,03 – 0,1 mm
Épaisseur de paroi minimale autorisée 0,8 millimètres
Détail minimal 0,8 millimètres
Finition de surface (sablé) 50 ± 30 Rz
Plus grande taille de composant 500 x 280 x 315 mm
  Propriétés matérielles
Données matérielles Unité Sans finition Traitement thermique
Résistance à la traction MPa 1100 ± 100 1950 ± 100
Limite élastique (Rp 0.2%) MPa 1000 ± 100 1900 ± 100
Allongement à la rupture % 9 ± 4 2 ± 1
Module électronique GPa 170 ± 30 180 ± 20
Dureté CRH 35 ± 2 52 ± 2
Densité g/cm³
Densité des composants %
Conductivité thermique W/m°C 15 ± 2 20 ± 2
La capacité thermique spécifique J/(kg·K) 450 ± 20 450 ± 20
Température de fonctionnement maximale °C 400 400
Les valeurs ci-dessus sont approximatives et les valeurs réelles peuvent varier.

Titane, Ti-6Al-4V

Ti-6Al-4V est l'un des alliages de titane les plus courants. Il a une très bonne résistance à la corrosion, une très grande résistance pour son faible poids et est également biocompatible, ce qui le rend non seulement optimal pour la course, l'industrie aérospatiale, mais aussi pour les prothèses et les implants. Les composants en titane peuvent être usinés, polis et traités thermiquement de la même manière que les composants en titane fabriqués traditionnellement.

  • Haute résistance
  • Faible poids
  • Haute résistance à la corrosion
  • Biocompatible
Spécifications techniques
Données de processus Valeur
Tolérance standard ± 0,5% (limite minimale ±0,2 mm)
Épaisseur de couche 0,03 – 0,1 mm
Épaisseur de paroi minimale autorisée 0,8 millimètres
Détail minimal 0,8 millimètres
Finition de surface (sablé) 60 ± 40 Rz
Plus grande taille de composant 245 x 245 x 270 mm
  Propriétés matérielles
Données matérielles Unité Sans finition Traitement thermique
Résistance à la traction MPa 1200 ± 50 990 ± 30
Limite élastique (Rp 0.2%) MPa 1060 ± 50 920 ± 30
Allongement à la rupture % 9 ± 4 14 ± 1
Module électronique GPa 110 ± 10 115 ± 10
Dureté HV5 320 318 ± 10
Densité g/cm³ 4.41 4.41
Densité des composants % environ. 99,95 environ. 99,95
Conductivité thermique W/m°C
La capacité thermique spécifique J/(kg·K)
Température de fonctionnement maximale °C 350 350
Les valeurs ci-dessus sont approximatives et les valeurs réelles peuvent varier.
Spécifications techniques
Données de processus Valeur
Tolérance standard ± 0,5% (limite minimale ±0,2 mm)
Épaisseur de couche 0,03 – 0,1 mm
Épaisseur de paroi minimale autorisée 0,8 millimètres
Détail minimal 0,8 millimètres
Finition de surface (sablé) 60 ± 40 Rz
Plus grande taille de composant 245 x 245 x 270 mm
  Propriétés matérielles
Données matérielles Unité Sans finition Traitement thermique
Résistance à la traction MPa 1200 ± 50 990 ± 30
Limite élastique (Rp 0.2%) MPa 1060 ± 50 920 ± 30
Allongement à la rupture % 9 ± 4 14 ± 1
Module électronique GPa 110 ± 10 115 ± 10
Dureté HV5 320 318 ± 10
Densité g/cm³ 4.41 4.41
Densité des composants % environ. 99,95 environ. 99,95
Conductivité thermique W/m°C
La capacité thermique spécifique J/(kg·K)
Température de fonctionnement maximale °C 350 350
Les valeurs ci-dessus sont approximatives et les valeurs réelles peuvent varier.

Cuivre, CuNiSiCr

L'impression 3D du cuivre ouvre de toutes nouvelles possibilités pour l'efficacité énergétique des systèmes électriques et énergétiques. Sa conductivité élevée de la chaleur et de l'électricité signifie qu'il est largement utilisé pour les applications avec des exigences élevées en matière de transmission de chaleur et de courant. L'impression 3D du cuivre devrait avoir une très grande importance pour la transition énergétique et le système énergétique du futur.

  • Haute conductivité thermique
  • Haute conductivité électrique
  • Utilisé pour les produits finis dans l'électronique et la conduction thermique
Spécifications techniques
Données de processus Valeur
Tolérance standard ± 0,2% (limite minimale ±0,2 mm)
Épaisseur de couche 0,03 – 0,1 mm
Épaisseur de paroi minimale 0,8 millimètres
Détail minimal 0,8 millimètres
Finition de surface (sablé) 60 ± 30 Rz
Plus grande taille de composant 500 x 280 x 315 mm
Propriétés matérielles
Données matérielles Unité Valeur
Résistance à la traction MPa 580
Limite élastique (Rp 0.2%) MPa 500
Allongement à la rupture % 10
Conductivité thermique W/mK 160
Les valeurs ci-dessus sont approximatives et les valeurs réelles peuvent varier.
Spécifications techniques
Données de processus Valeur
Tolérance standard ± 0,2% (limite minimale ±0,2 mm)
Épaisseur de couche 0,03 – 0,1 mm
Épaisseur de paroi minimale 0,8 millimètres
Détail minimal 0,8 millimètres
Finition de surface (sablé) 60 ± 30 Rz
Plus grande taille de composant 500 x 280 x 315 mm
Propriétés matérielles
Données matérielles Unité Valeur
Résistance à la traction MPa 580
Limite élastique (Rp 0.2%) MPa 500
Allongement à la rupture % 10
Conductivité thermique W/mK 160
Les valeurs ci-dessus sont approximatives et les valeurs réelles peuvent varier.

Comment fonctionnent DMLS et SLM pour l'impression 3D métal ?

DMLS et SLM fonctionnent essentiellement de la même manière et nous avons choisi de regrouper ces deux processus sous le nom de DMLS. Le processus est le suivant :

  • La chambre de construction est remplie de gaz inerte (tel que l'argon) pour réduire l'oxydation de la poudre métallique. La chambre de construction est ensuite chauffée à la température de construction idéale.
  • La plate-forme de construction est recouverte d'une fine couche de poudre métallique et un laser haute puissance scanne et fait ainsi fondre la section transversale du composant. Toute la surface du modèle est scannée, ce qui garantit que le modèle est entièrement constitué de matériau solide.
  • Une fois le processus de numérisation terminé, la plate-forme de construction est abaissée d'une épaisseur de couche et une nouvelle fine couche de poudre métallique est disposée et le laser scanne également cette couche de la manière mentionnée précédemment. Ce processus est répété jusqu'à ce que le ou les composants entiers soient terminés.
  • Lorsque la fabrication est terminée, les composants sont entièrement recouverts de poudre métallique. Contrairement aux techniques de frittage de polymères (telles que SLS ou MJF), ces pièces métalliques sont reliées à la plate-forme de construction à l'aide de structures de support. Il est toujours nécessaire d'utiliser des structures de support lors de l'utilisation du DMLS pour réduire le risque de flambage du composant dû aux températures de fabrication élevées. La structure de support est réalisée dans le même matériau que le composant.

 

  • L'excès de poudre est retiré manuellement du récipient lorsqu'il atteint la température ambiante. Les pièces sont souvent traitées thermiquement tout en restant attachées à la plate-forme de construction pour soulager les contraintes résiduelles. Après la découpe, l'usinage ou l'électroérosion à fil, les composants sont séparés de la plaque de construction et préparés pour une utilisation ou un post-traitement ultérieur.

Qu'est-ce qui distingue l'impression 3D métal du DMLS et du SLM ?

Paramètres d'imprimante SLM et DMLS

Presque tous les paramètres de processus dans SLM et DMLS sont spécifiés par le fabricant de la machine. Selon la taille et la géométrie de la pièce et les propriétés de la poudre métallique, la hauteur de couche utilisée en impression 3D métal varie de 20 à 50 microns.

Une imprimante 3D pour DMLS et SLM a une taille d'impression générale de 250 x 150 x 150 mm, mais des machines plus grandes sont également disponibles (jusqu'à 500 x 280 x 360 mm). La précision dimensionnelle que DMLS peut atteindre est d'environ 0,1 mm pour les géométries de forme stable si la pièce ne se tasse pas.

Bien que les imprimantes SLM et DMLS puissent être utilisées pour la production de petits lots, leurs capacités sont plus comparables à celles des machines FDM ou SLA qu'aux imprimantes SLS. Étant donné que les pièces doivent être imprimées sur la plate-forme de fabrication, elles sont limitées par la zone d'impression XY disponible, ce qui réduit leur productivité.

SLM et DMLS utilisent de la poudre métallique hautement recyclable. Habituellement, les déchets sont inférieurs à 5 %. La poudre inutilisée est collectée, tamisée puis mélangée avec du nouveau matériau au niveau nécessaire pour la prochaine impression. Les structures de support, essentielles à la réussite de la fabrication, sont vraiment le seul déchet pour l'impression 3D avec DMLS et SLM.

Propriétés matérielles

Les pièces produites par DMLS et SLM ont des propriétés mécaniques et thermiques essentiellement isotropes. Après traitement thermique, ils présentent une porosité interne quasi négligeable qui est inférieure à 0,2 % à 0,5 % à l'état imprimé. Par rapport aux composants fabriqués à l'aide de techniques conventionnelles, les pièces imprimées en 3D avec DMLS ont souvent une résistance et une dureté plus élevées, bien qu'elles soient plus sensibles à la fatigue. Par exemple, en comparant les propriétés mécaniques de l'alliage moulé sous pression A360 et de l'alliage métallique AlSi10Mg EOS imprimé en 3D. Ces deux matériaux partagent une composition chimique similaire avec une teneur importante en silicium et magnésium. Par rapport aux objets moulés sous pression, ceux créés avec l'impression 3D offrent de meilleures propriétés mécaniques et sont plus durs.

Structures de support et orientation des composants

En raison de la température de traitement extrêmement élevée, des structures de support sont presque toujours nécessaires lors de l'impression 3D en métal. Les structures de support augmentent considérablement les coûts en augmentant l'utilisation de matériaux, en prenant plus de temps à fabriquer et en nécessitant un post-traitement humain.

Les structures de support ont trois fonctions lorsqu'il s'agit d'impression 3d en métal :

  • Ils fournissent une base solide sur laquelle les couches suivantes peuvent être construites.
  • Ils empêchent la pièce de se déformer et la fixent à la plaque de construction.
  • Ils agissent comme des dissipateurs thermiques, éliminant la chaleur du composant et permettant un taux de refroidissement plus contrôlé.


Vous devez garder à l'esprit la structure de support lors de la conception de vos détails, car elle peut parfois être conçue à l'écart. Les méthodes d'optimisation de la topologie sont utilisées pour réduire le besoin de structure de support et le risque de torsion ainsi que pour améliorer les performances mécaniques et produire des pièces légères.

Structures légères et pièces creuses

Les grandes pièces creuses ne sont pas couramment utilisées dans la fabrication DMLS et SLM car les structures de support ne peuvent pas être facilement retirées, contrairement aux techniques de frittage sur lit de poudre de polymère telles que SLS et MJF. Nous vous recommandons d'utiliser des sections transversales en diamant ou en forme de larme au lieu de circulaires pour les conduits internes de plus de 8 mm car ils ne nécessitent aucune structure de support.

Quels matériaux sont souvent utilisés pour l'impression 3D avec DMLS et SLM ?

L'aluminium, l'acier inoxydable, le titane, le chrome-cobalt et l'Inconel ne sont que quelques-uns des métaux et alliages métalliques que SLM et DMLS peuvent utiliser pour créer des pièces. La majorité des usages industriels, de l'aéronautique à la médecine, sont couverts par ces matériaux.

Post-traitement pour les pièces réalisées avec DMLS et SLM

Les propriétés mécaniques, la précision et l'esthétique des pièces métalliques imprimées sont améliorées par une variété de processus de post-traitement.

L'élimination de la poudre libre et des structures de support est une étape de post-traitement nécessaire, et le recuit thermique est souvent utilisé pour réduire les contraintes résiduelles et améliorer les propriétés mécaniques du produit.

Les caractéristiques dimensionnelles décisives peuvent être usinées CNC (telles que les trous ou les filetages). La qualité de surface et la résistance à la fatigue d'une pièce imprimée en métal peuvent être améliorées par sablage, métallisation, polissage et micro-usinage.

Parce que l'impression 3D en métal est relativement coûteuse, des simulations sont souvent utilisées pour prédire comment l'objet se comportera une fois traité.

ESD står för elektrostatisk urladdning (Electrostatic Discharge), vilket är en plötslig överföring av elektricitet mellan två elektriskt laddade objekt orsakad av direkt kontakt eller genom ett elektriskt fält. Detta fenomen kan orsaka skador på elektroniska komponenter och kretsar, eftersom de ofta är känsliga för små laddningar. För att skydda mot ESD-skador används ofta antistatiska material, jordningsmetoder och andra förebyggande åtgärder inom elektronikindustrin.

une image qui représente l'infiltration de 100% lors de la commande d'une impression 3D
une image qui représente l'infiltration de 0% lors de la commande d'une impression 3D

Un programme de CAO, qui signifie « Conception assistée par ordinateur », est un élément important lorsqu'il s'agit de commander des impressions 3D à des fins industrielles. Les programmes de CAO sont des logiciels spécialisés utilisés pour créer des modèles numériques détaillés et précis d'objets, de composants ou de prototypes. Ces modèles numériques servent de plans ou de conceptions de base nécessaires pour produire des objets physiques à l'aide de la technologie d'impression 3D.

.STL (stéréolithographie) est un format de fichier utilisé pour représenter la géométrie 3D, notamment les surfaces constituées de triangles. Il s'agit d'un format courant dans l'impression 3D et est utilisé pour décrire les modèles à imprimer sur des imprimantes 3D.

.STEP (Standard for the Exchange of Product Data) est un standard permettant d'échanger des modèles 3D et des données de produits entre différents programmes de CAO (Conception Assistée par Ordinateur). Il s'agit d'un format courant dans l'industrie et est utilisé pour transférer des modèles 3D détaillés de composants et de produits.