Quelle est la différence entre SLS et MJF ?

Table des matières

Voir impression

Dans cet article de blog, nous comparerons les deux techniques à base de poudre les plus populaires : le frittage sélectif par laser (SLS) et la fusion multi-jets (MJF). Nous décrirons les différentes techniques et à quoi elles conviennent le mieux.

SLS – Frittage Laser Sélectif

SLS est une méthode d'impression 3D qui utilise un laser de haute précision pour faire fondre et lier la poudre de polymère, comme le nylon ou le polyamide, en couches minces pour créer un modèle solide. Le laser fait fondre la poudre de polymère dans une section transversale des composants d'une couche, puis la plaque de construction est abaissée et la couche de poudre suivante est placée sur le dessus. Ceci est répété jusqu'à ce que l'objet entier soit complet.

SLS est une technologie très populaire dans impression en 3D grâce à son grand volume de construction, sa large gamme de matériaux et sa capacité à créer des géométries complexes et des prototypes et pièces fonctionnels. Il peut être utilisé pour créer des objets petits et grands avec une précision et une résistance élevées, et les matériaux utilisés sont souvent à la fois durables et flexibles. Le SLS est particulièrement adapté à la fabrication de composants nécessitant une résistance élevée, une grande précision et une bonne résistance chimique. Des exemples d'applications incluent l'industrie automobile, l'industrie aérospatiale et la technologie médicale.

MJF - Fusion multi-jets

Fusion multi-jets, développée par HP, est une autre technologie d'impression 3D qui, comme SLS, construit des objets en couches de poudre fondue. Au lieu d'utiliser un laser pour faire fondre le matériau en poudre, MJF utilise une technologie de tête d'impression qui applique deux agents sur des sections transversales des composants comme une imprimante à papier traditionnelle, puis fait fondre ces zones à l'aide d'une source de lumière thermique. Le processus est répété couche par couche jusqu'à ce que toute la construction soit terminée. Lorsque la boîte de construction contenant les composants et la poudre a refroidi, la poudre est retirée des composants, qui sont ensuite sablés. La poudre restante peut être réutilisée dans une très large mesure.

L'un des principaux avantages du MJF est sa vitesse d'impression élevée, ce qui le rend idéal pour la production en grande série. MJF peut créer des objets avec des détails et des surfaces très fins, et il peut également gérer des géométries complexes. Cependant, le volume de construction est plus petit que pour SLS, ce qui peut être limitant dans certains cas lors de la fabrication de pièces plus grandes.

Différence visuelle

Les impressions réalisées avec SLS et MJF présentent de nombreuses similitudes et il n'est pas toujours évident de savoir quelle technique utiliser et MJF et SLS conviennent très bien aux petites et grandes séries. Le MJF produit généralement des pièces avec un noyau noir ou gris foncé et une surface gris granuleux, tandis que le SLS produit généralement des pièces granuleuses blanches. Si les détails doivent être colorés, les détails réalisés avec MJF ne peuvent généralement être colorés qu'en noir, tandis que les détails réalisés avec SLS peuvent souvent être colorés dans n'importe quelle couleur. L'avantage des pièces MJF noires colorées est que toutes les rayures deviennent noires et donc moins visibles par rapport au SLS où ces rayures étaient devenues blanches.

Conclusion

En définitive, le choix entre SLS et MJF dépendra des spécificités et des usages du projet. En raison des différences dans le fonctionnement des technologies, les prix sont légèrement différents mais surtout très similaires. Par conséquent, il est souvent bon d'examiner les possibilités et les prix de ces deux technologies en parallèle. Les deux technologies offrent des possibilités impressionnantes pour créer des objets complexes et fonctionnels, et elles continuent de stimuler l'innovation et la croissance dans l'industrie de l'impression 3D. SLS et MJF sont constamment améliorés et adaptés pour répondre aux nouveaux besoins et exigences. Au fur et à mesure que ces technologies sont développées et affinées, nous sommes sûrs de voir encore plus de matériaux, d'applications et de possibilités passionnantes dans la fabrication additive.

Table des matières
Dernier
Nos médias sociaux

ESD står för elektrostatisk urladdning (Electrostatic Discharge), vilket är en plötslig överföring av elektricitet mellan två elektriskt laddade objekt orsakad av direkt kontakt eller genom ett elektriskt fält. Detta fenomen kan orsaka skador på elektroniska komponenter och kretsar, eftersom de ofta är känsliga för små laddningar. För att skydda mot ESD-skador används ofta antistatiska material, jordningsmetoder och andra förebyggande åtgärder inom elektronikindustrin.

une image qui représente l'infiltration de 100% lors de la commande d'une impression 3D
une image qui représente l'infiltration de 0% lors de la commande d'une impression 3D

Un programme de CAO, qui signifie « Conception assistée par ordinateur », est un élément important lorsqu'il s'agit de commander des impressions 3D à des fins industrielles. Les programmes de CAO sont des logiciels spécialisés utilisés pour créer des modèles numériques détaillés et précis d'objets, de composants ou de prototypes. Ces modèles numériques servent de plans ou de conceptions de base nécessaires pour produire des objets physiques à l'aide de la technologie d'impression 3D.

.STL (stéréolithographie) est un format de fichier utilisé pour représenter la géométrie 3D, notamment les surfaces constituées de triangles. Il s'agit d'un format courant dans l'impression 3D et est utilisé pour décrire les modèles à imprimer sur des imprimantes 3D.

.STEP (Standard for the Exchange of Product Data) est un standard permettant d'échanger des modèles 3D et des données de produits entre différents programmes de CAO (Conception Assistée par Ordinateur). Il s'agit d'un format courant dans l'industrie et est utilisé pour transférer des modèles 3D détaillés de composants et de produits.